Restaurer un fauteuil club cuir : quelle est la meilleure manière de le faire ?

Au-delà du style vintage, les fauteuils club se démarquent par leur coussin à la fois ferme et très confortable. Cette particularité vient notamment du guindage suspendu et sa structure en bois. Par ailleurs, le vieux fauteuil préféré des gentlemen doit son élégance à l’éclat du cuir de mouton. Vous avez donc besoin de retrouver ces particularités en restaurant cet élément de votre ameublement. 

Comment restaurer un fauteuil club cuir ?

Une certaine expertise est nécessaire pour restaurer un fauteuil club cuir. Cette opération prend également beaucoup de temps. Néanmoins, il reste possible de le réaliser vous-même avec un peu de patience et des équipements de tapissiers. La restauration comporte plusieurs étapes impliquant des savoir-faire spécifiques :

  • Dégarnissage ;
  • Sanglage ;
  • Guindage ;
  • Garnissage ;
  • Mise en blanc ;
  • Pose de cuirs ;
  • Patine.

La première phase consiste à retirer le garnissage, du revêtement en cuir véritable à la sangle en passant par le rembourrage. Vous pourrez ainsi évaluer les travaux à effectuer sur le fauteuil en cuir indémodable. À ce stade, pensez à nettoyer et consolider les armatures.

Resserrez les sangles si nécessaire pour améliorer le maintien au niveau de l’assise et du dossier. Le guindage concerne, en revanche, les ressorts et leur fixation. Vous devez fixer correctement chaque élément pour éviter les torsions avant de placer une toile forte. 

Traditionnellement, le crin est utilisé pour le garnissage d’un fauteuil club cuir. Il vaut mieux faire appel à un rénovateur, un garnisseur ou un tapissier-décorateur avec ce matériau délicat. Cela dit, la mousse est assez répandue sur un salon vintage de fabrication artisanale récente. Cette matière synthétique est plus facile à remplacer. 

En posant le cuir, mettez de la ouate entre la toile et le revêtement pour améliorer la longévité de votre fauteuil confortable. Enfin, la patine englobe les finitions, incluant la teinte (cuir rouge, beige, marron, etc.) et l’effet visuel recherché. Vous pouvez notamment opter pour l’aspect vieilli, foncé, laqué, etc.

Comment restaurer un fauteuil club cuir ?

Quel prix pour faire recouvrir un fauteuil ?

Vous devriez recourir aux services d’un tapissier ou d’un spécialiste en meubles anciens pour restaurer un fauteuil club cuir dans les règles de l’art. Cette opération coûte en moyenne dans les 1 800 euros dans un atelier artisanal. Vous pouvez éventuellement réduire ce prix en effectuant les rénovations vous-même.

Cependant, un authentique fauteuil club utilise de la basane en guise de revêtement. Il s’agit d’un cuir pleine fleur en peau de mouton. Or, vous aurez des difficultés à le distinguer du cuir de vachette ou même du similicuir, sans maîtriser les bases dans le domaine. Pour la réfection des cuirs, prévoyez dans les 6 à 8 peaux pour un seul fauteuil.

Vous devez également prêter attention à l’aspect du cuir pour évaluer la qualité du tannage. En effet, la basane requiert d’autres types de traitement par rapport au cuir pleine fleur de buffle, de vache, etc. Cette spécificité permet de différencier un fauteuil club classique, d’un Chesterfield, d’un crapaud, d’un cabriolet ou autres alliés du décorateur d’intérieurs. 

La pose du revêtement occupe une place importante dans les différents éléments incontournables pour restaurer un fauteuil club cuir. Cette étape permet d’observer l’état du meuble en général. Vous finirez d’ailleurs par l’admettre, si vous avez sous-estimé les dégâts sur les coussins, les dossiers ou les accoudoirs. Dans ce cas, le fauteuil vintage devra être totalement refait, du moins sur la partie irrécupérable.

Laisser un commentaire